Actualité & luttes

Un dangereux croisement de données

©absolutevision

Des préfets alertés dès qu’une personne suspectée de radicalisation est hospitalisée sans consentement, des informations d’ordre privé collectées et partagées sans contrôle ni transparence : c’est ce que permet un décret promulgué en mai dernier et décrié par l’ensemble des professionnels de santé. Ils dénoncent une stigmatisation des patients et une atteinte inédite à leurs droits fondamentaux.

À Paris, des bailleurs sociaux chargés du fichage psychiatrique de leurs locataires

©Samuel Scalzo

À travers ce nouvel outil de gestion sociale, un défaut de paiement, un conflit avec votre bailleur, ou simplement votre apparence physique ou votre mode de vie peuvent ainsi suffire à faire de vous une nouvelle personne captive de la psychiatrie.

BABACAR GUEYE, AU-DELÀ DU JUGEMENT ET DU VERDICT

3 Décembre 2018.

S’il n’avait pas été assassiné par la police de Rennes, Babacar Gueye aurait eu 30 ans cette année…ou peut-être qu’il serait mort à petit feu broyé par le système raciste et tous ses complices que sont l’institution policière, juridique, carcérale mais aussi médicale.
Décédé dans la nuit du 2 au 3 décembre 2015, abattu de 5 balles par un agent de la BAC alors qu’il aurait fait une « crise d’angoisse », Babacar Gueye était en situation de détresse psychologique.